[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
Cour des comptes : 38, avenue Ahmed GHERMOUL, Alger.
Téléphone : +213 21 65 55 10 / +213 21 65 15 36
Télécopie  : +213 21 65 64 05 / +213 21 65 60 06
مجلــس المحاسبــة : 38، شارع أحمد غرمـول، الجـزائـر
هاتف : 10 55 65 21 213+ / 36 15 65 21 213+
فاكس : 06 60 65 21 213+ / 05 64 65 21 213+
Dans le cadre de la coopération internationale et conformément à son statut, la Cour des comptes a noué des relations institutionnelles avec des institutions supérieures de contrôle (ISC) étrangères dans un esprit conforme aux objectifs de coopération et de renforcement des capacités, prévus par l’organisation  internationale des institutions de contrôle des finances publiques (INTOSAI).

Le champ de la coopération avec ces ISC concerne des domaines denses et variés, recouvrant notamment :
  
  • les échanges d’expérience et de savoir-faire en matière des méthodologies et techniques de contrôle, des études et des réflexions théoriques sur les thèmes en relation avec le contrôle des finances publiques ;
  
  • la concertation sur les initiatives tendant à améliorer l’organisation et le développement du contrôle des finances de l’État ;
  
  • l’organisation conjointe des cycles de formation et des séminaires professionnels se rapportant aux domaines d’intervention des ISC en matière de contrôle ;
  
  • les échanges de documentation, d’études, de guides de contrôle et de tout autre support méthodologique de contrôle.

Les relations se sont traduites par :
  
  • la convention de coopération entre la Cour des comptes algérienne et l’Office Central des comptes égyptien, signée au Caire par les deux parties le 17 janvier 2000 ;
  
  • le mémorandum de coopération entre la Cour des comptes d’Algérie et le contrôle général de la République bolivienne du Venezuela le 22 février 2003 ;
  
  • le mémorandum de coopération entre la Cour des comptes algérienne et de Turquie, signé à Alger le 15 mars 2001 ;
  
  • le mémorandum de coopération entre la Cour des comptes algérienne et la chambre des comptes et de discipline budgétaire de la république de Djibouti, signé à Alger le 05 mars 2003 ;
  
  • le mémorandum d’entente entre la Cour de comptes algérienne et l’office national d’audit de la République de Chine, signé à Alger le 18  septembre 2005 ;
  
  • le mémorandum d’entente entre la Cour de comptes algérienne et l’office national d’audit de l’Indonésie, signé à Alger le 27 avril 2009.

En sus de ces accords, d’autres conventions de coopération prévoyant le jumelage des chambres territoriales de la Cour des comptes avec les chambres régionales des comptes de la Cour des comptes française ont été signées en vue d’établir un partenariat institutionnel fondé sur l’échange et le partage d’expérience et de savoir-faire dans les domaines intéressant les institutions jumelées.

Il s’agit particulièrement de :
  
  • la convention de coopération entre les Cours des comptes algérienne et française pour le jumelage de la Chambre territoriale d’Annaba et de la Chambre régionale du Pays de la Loire, signée à Renne le 26 octobre 2007 ;
  
  • du protocole de coopération entre les Cours des comptes algérienne et française pour le jumelage de la chambre territoriale d’Oran et la chambre régionale des comptes de Bretagne.
Cadre institutionnel
La Cour des comptes
Actualités